Voici les réactions des chezdeenautes et chezdeenophiles face à l’image ci-dessus :

<< Cette image m’évoque « le grand départ et la peur ». >>

<< Le corps enveloppé n’est pas choquant mais l’image en elle-même est « glaciale ». C’est vrai que la mort fait partie de la vie même de chaque être. Mais à mon avis, cela doit être « agréable » à voir et surtout dire que c’est quelque chose de bien meilleur qui nous attend dans l’au-delà. >>

<< It makes me think that this mayat is going peacefully to his Rab. There’s noor {light} around the body and it looks so pure in the white kaffan. It will be protected in the kabbar. Nothing can touch it there. That’s why we must prepare ourselves to meet Him. Pure and sincere in our heart for the love for HIM >> / << Cela me fait penser que ce mayyat part paisiblement vers son Seigneur. Il y a de la lumière autour de son corps et il semble si pur dans son linceul blanc. Il sera protégé dans la tombe. Rien ne pourra le toucher labas. C’est pour cela qu’on doit se préparer pour Le rencontrer [Allah]. Notre amour pour LUI dans notre coeur doit être pur et sincère. >>

<< Très bien  cette image, ça nous fait realiser qu’on est tous des mortels, qu’on doit tous quitter ce monde. Si tout le monde pensent à la mort, je pense qu’ils cesseront de faire des bétises et suivre le droit chemin que notre Prophète MUHAMMAD [s.a.w.] nous a laissé comme héritage. >>

<< C’est fini ! Fini de chez fini ! Là, il n’y a plus rien à faire, ni à refaire ! On ne peut plus revenir en arrière. C’est fini !! >>

 << Bien entendu : La MORT. Mais le graphisme de cette image est fascinant : En effet le corps est entouré de noir. Ce qui évoque bien entendu l’obscurité de la tombe, mais en même temps, ce corps dans son linceul [kafann], dégage une certaine clarté. Ce qui évoque la lumière qui peut émaner du corps d’un soumis-à-Dieu (musulman) lorsqu’il aura vécu dans le deen. Et donc cette lumière est comme un gage de protection et de félicité. >>

<< Cette image nous ramène à un constat puisqu’il évoque notre fin. Curieusement, cette image nous projète à fois dans la passé et le futur : Qu’est-ce qu’on aura oeuvré ici-bas pour récolter labas !? >>

<< Dans le fond, cette image nous laisse « bouche-bée » (speechless!) puisque face à notre mort, on ressens des choses qu’on ne peut pas exprimer. Par contre, dans la forme, le graphiste qui a éloboré cette image mérite un grand prix, car simplement avec une silhouette et deux couleurs, il arrive à interroger toute l’humanité ! >>

<< Bien sur l’idée qui me vient en tête est celle de la mort, de l’instant où l’on part pour notre destination finale, et qu’on laisse ce bas monde… Comme une sorte de délivrance car l’image dégage une telle positivité que j’ai l’impression que ce corps repose en paix, comme si ce défunt s’en allait avec une lumière (vers jannat ??)… Qu’Allah nous permet à chacun d’être aussi serein au moment venu… >>

<< Tout en comprenant la mort, ce qui est vraiment formidable avec cette image, c’est sa pluralité, c’est-à-dire : Je la regarde et je m’y vois, une autre personne la regarde et elle s’y vois. En somme, tout le monde s’y vois. Alors que par ailleurs, chaque personne se voit dans sa photo et de manière individuelle, alors que là, tout le monde se voit dans la même image et peut dire « là c’est Moi ! » >>

<< Il évoque certes notre mort, mais on doit dire que c’est l’image de notre vie !! La finalité quoi ! >>

<< Voila une image à imprimer, agrandir, encadrer et suspendre dans nos maisons. Nos salons sont souvent parés de versets-du-Coran, de du’as etc. Alors que là, avec une telle image, c’est tout-de-suite parlant ! Il n’y a pas besoin de traduction, ni de commentaire. Tout le monde comprend et médite. De plus, cela nous accoutumera ainsi qu’à nos enfants, à l’idée de la mort. >>

<< Tout de suite après avoir compris notre mort, cette image nous invite à méditer sur ce qu’on va récolter après cela. Et puisque ce qu’on va récolter c’est ce que l’on aura semé, du coup ça nous ramène à maintenant car c’est ici qu’on sème ! En somme, cela nous incite à revoir nos actes dès maintenant et donc cette image nous fait tout de suite nous re-saisir dans notre comportement de la vie de tous les jours ici-bas. >>

<< Sauvons nous notre balance des bonnes actions partons comme dans cette image de sérénité >>

<< Après avoir bien regardé l’image, au-delà des ressentiments inexplicables (la mort), on médite simplement sur notre temps imparti sur terre et du coup on s’interroge sur : Qu’est-ce que j’ai fait hier ? ; Qu’est-ce que j’ai à faire aujourd’hui ? ; Qu’est-ce que je ferai demain ? Avant d’arriver au stade de cette image ! >>

<< La réponse à certaine question n’est que : Le silence. Et le silence est une excellente réponse. >>

Vous aussi, donnez-nous votre avis qui sera rajouté à cette rubrique

 Chezdeen.com