Il est à rappeler que c’est le dernier mercredi du mois de Swafar que le saint Prophète [s.a.w.] avait entamé sa courte période de maladie et fut wafaat (décédé) le 12ème jour du mois de Rabbi-‘ul-Awwal qui a suivi.

Durant la journée du dernier mercredi du mois de Swafar, lisez 2 raka’ats de Namâz-Nafil et dans chaque raka’at, après le soûrah al-Fâtihah, lisez 11 fois le Soûrah al-Ikhlaass ['Qul huwallaahu ahad…’]. Après le salaam, lisez le Daroud-sharîf et 21 fois :

Sans titre

Iyyaaka na’budu wa iyyaaka nasta’iin”. Traduction : C’est Toi que nous adorons et c’est à Toi que nous implorons de l’aide. Par la vertu de ce namâz nafil, on sera insha-Allah d’avantage protégé. Après le dit namâz, tout du’a de protection est de rigueur.

Compte tenu que c’est un namâz-é-Nafil, pour le faire, on évitera les deux plages horaires d’interdiction de namâz-nafil, telles entre le Fajar et lever-du-soleil et entre le ‘Assar et le Maghrib.

Durant cette fameuse journée, tout autre ‘ibâdat tel que faire de la charité etc. est tout aussi bénéfique. Pour les plus spirituels d’entre nous et de surcroît, les inconditionnels des rozas-nafils, un jour de jeûne en ce mercredi-là est optionnel, ça va de soi.

Qu’Allah ta’ala nous protège tous durant ce mois. Âmîn !