‘Eid-ul-Adha

Ou encore “Eid-ud-Duhâ”, il est aussi communément appelé par les arabophones : “Eid-ul-Kabîr”, le grand-‘Eid. Il est célébré par les musulmans le 10ème jour du mois de “Zil-Hijjah” (mois du pèlerinage), le 12ème et dernier mois du calendrier islamique.

Il marque aussi la célébration du sacrifice du prophète Hazrat Ibrâhîm (Abraham) [a.s]. Ainsi les musulmans du monde entier, ayant les moyens, en imitation, font le sacrifice d’un animal, cet acte est appelé aussi “Qurbâni”.

Il y a deux raka’ats de namaz wâjib de “Eid-ul-Adha” à accomplir en jama’at à la mosquée (masjid) ce jour-là (sauf pour les hâjîs qui eux ne font pas ce namâz car ils sont considérés comme déjà plongés dans le grand ‘ibâdat de plusieurs jours qu’est le hajj).

En ce jour de fête, le jeûne (roza) est interdit (harâm). En passant, nous nous permettons de vous rappeler qu’il y a 5 jours dans l’année islamique où le jeûne (roza) est interdit. Ils s’agissent de la ‘Eid-ul-Fitr (1er jour du mois de Shawwâl), de l’autre fête, la ‘Eid-ul-Adha (10ème jour du mois de Zil-Hijjah) et les 11ème, 12ème et 13ème jours du mois de Zil-Hijjah.

Le mot arabe “Îd” signifie contentement, joie et festivité. Ce jour-là, il est recommandé de prendre un “ghusal” (grand-bain) spécial ‘Eid-ud-Duha, d’accomplir le namâz-é-Fajar en jama’at (congrégation), de manger un nombre impair de dattes, de se vêtir des habits propres (si possible neufs), de se parfumer avec de l’attar (parfum non-alcoolique), de mettre du surmâ (noir-des-yeux) avant de sortir pour la mosquée (pour les hommes) si possible à pieds, en vue d’aller accomplir le namâz de la ‘Eid-ul-Adha en jama’at. Partez avec le wazu (l’ablution). Changez de chemin au retour, c’est à dire revenez par un chemin différent que pour l’aller.

Profitez-en pour faire de l’aumône, de la charité en ce jour de fête en pensant aux plus pauvres et nécessiteux. N’oubliez pas que le saint Prophète [s.a.w.] de l’Islam, en faisait beaucoup pour les pauvres, orphelins, les plus démunis, ceci tout le temps, et spécialement les jours de fêtes.

Assurez-vous d’assister à tout le programme du namâz-é-‘Eid-ul-Adha au masjid, englobant le namâz lui-même, le khutbah (sermon), tilaawat-ul-Qur’aan (lecture du saint Coran) et d’autres activités éventuelles.

Faites les du’as pour le progrès du deen. Faites les accolades avec vos frères et pardonnez vous fraternellement les uns les autres. À la maison, passez des bons moments en famille, rendez visite à vos proches. Accomplissez le Qurbaani.

‘Eid-ul-Adha Mubaarak à tous ! Âmîn !